Un F3 au paradis

Bookmark and Share


31 mars 1963. Tribunal correctionnel de Rio de Janeiro. Maria da Silva comparaît sous l'inculpation d'avoir vendu des maisons au paradis de 2 à 5 pièces pour un prix de deux à cinq millions d'escudos. Et ce, lors de consultation à son cabinet de voyance.
Et Maria da Silva ne démonte pas devant l'accusation du président qui lui reproche d'avoir abusé de la crédulité des gens en vendant de l'inconnu et de l'inexistant et en remettant à ses clients des clés en caoutchouc mousse bleu. Maria da Silva a été relaxée de l'accusation d'escroquerie même si la transaction était particulière.

Découvrez nos arnaques en cours


Mot de passe oublié? cliquez ici
Astuce pour reçevoir les dernières arnaques, Inscrivez-vous
Un verre gratuit

Dirk se présente à l'hôtel Golden Tulip de Tunis. Le réceptionniste lui souhaite la bienvenue et lui annonce qu'en tant que client un verre lui est offert gratuitement au bar. Il s'y présente et commande une bière. Au moment de régler l'addition, il présente son bon de réduction et apprend que seuls les soft drinks sont acceptés. Il argue de sa bonne foi, mais l'employé ne veut rien savoir. ...

Eviter les vols à la tire: diminuer les conséquences d’un vol
En cas d’utilisation de cartes de paiement, mémoriser de préférence le(s) code(s) et ne jamais le(s) noter et emporter l’information avec soi.
Les principaux organismes belges répertoriés ci dessous sont particulièrement actifs en matière d'arnaques et de protection des consommateurs