Un F3 au paradis

Bookmark and Share


31 mars 1963. Tribunal correctionnel de Rio de Janeiro. Maria da Silva comparaît sous l'inculpation d'avoir vendu des maisons au paradis de 2 à 5 pièces pour un prix de deux à cinq millions d'escudos. Et ce, lors de consultation à son cabinet de voyance.
Et Maria da Silva ne démonte pas devant l'accusation du président qui lui reproche d'avoir abusé de la crédulité des gens en vendant de l'inconnu et de l'inexistant et en remettant à ses clients des clés en caoutchouc mousse bleu. Maria da Silva a été relaxée de l'accusation d'escroquerie même si la transaction était particulière.

Découvrez nos arnaques en cours


Mot de passe oublié? cliquez ici
Astuce pour reçevoir les dernières arnaques, Inscrivez-vous
Virus sur internet déguisé en notification de la police!

Laurent est un vrai geek du net. Si le mot a un ton péjoratif, il est tout de même pleinement d'application pour Laurent, qui est tout le temps occupé avec son ordinateur et surtout en train de surfer sur le web. A un certain moment, pendant qu'il surfe sur le net, l'ordinateur de Laurent est bloqué et il apparaît un écran de la police. Cet écran insinue que le blocage est le travail d'eCops, le point de notification de la police pour tout ce qui concerne la criminalité sur l'internet. Laurent lit attentivement la notification de la police, qui lui impute plusieurs infractions contre les lois belges. Ainsi, il serait coupable de spamming, de consultation et diffusion d'images pornographiques d'enfants, de piraterie et d'infractions contre les droits d'auteur. Afin de rétablir le ...

Comment utiliser sa carte de crédit en toute sécurité? Pour acheter sur internet...
Lors d’une commande, ne transmettre le numéro de carte qu’en cas de commande effective.
Les principaux organismes belges répertoriés ci dessous sont particulièrement actifs en matière d'arnaques et de protection des consommateurs